Bonjour comme ça. Je veux ça ça ça. Aurevoir comme ça.
Clémence.
like

"Putain, j’vois ici les hommes les plus forts et les plus intelligents que j’aie jamais vu. J’vois tout ce potentiel, et j’le vois gâché. J’vois une génération entière qui travaille à des pompes à essences, qui fait le service dans des restos, qui est esclave d’un petit chef dans un bureau. La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu’on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien. On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. La télévision nous a appris à croire qu’un jour on serait tous des millionnaires, des dieux du cinéma ou des rock stars, mais c’est FAUX. Et nous apprenons lentement cette vérité. On en a vraiment, vraiment, plein le cul." — Fight Club, Tyler Durden (via tragedy-of-k)

❤️❤️

(via lunetremblante)

(via deuxpasenavantunpasenarriere)


like

"Moi les mots, j’aime bien. J’aime bien les phrases longues, les soupirs qui s’éternisent. J’aime bien quand les mots cachent parfois ce qu’ils disent ; ou le disent d’une manière nouvelle." — Grégoire Delacourt (via marinos22898)

(via deuxpasenavantunpasenarriere)


like

"Quand je ne dis rien, c’est très bon signe : ça veut dire que je suis intimidé. Quand je suis intimidé, c’est très bon signe : ça veut dire que je suis troublé. Quand je suis troublé, c’est très bon signe : ça veut dire que je tombe amoureux. Et quand je tombe amoureux, c’est très mauvais signe." — 99 Francs (via iloweenuptothesun)

(via poppyshearted)


"Tu pourras m’dire tout c’que tu veux
Sous tes fous rires et tes grands airs
C’est pas la peine
Tu peux mentir à qui tu veux
Tu souris trop pour être heureux" — Sommeil - Stromae (via si-jetais-ecrivain)

(via poppyshearted)


like

like

like

like

like

like

like